Que faire lorsque votre Linux démarre en mode BusyBox ?

Il peut arriver, suite à une mise à jour du noyau Unix ou d’une mauvaise manipulation, que votre distribution Linux redémarre en mode BusyBox avec un écran semblable à cela :

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash)
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs)

Il s’agit d’un logiciel qui fournit plusieurs outils Unix à la manière d’un couteau suisse en ligne de commande. L’ensemble des commandes est disponible ici ou directement en tapant help. Un des cas fréquemment rencontré est un problème dans la structure du système de fichier. Pour vérifier cela vous pouvez commencer par entrer la commande exit afin d’afficher des informations à l’écran :

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash) 
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs) exit

/dev/sda1: UNEXPECTED INCONSISTENCY; RUN fsck MANUALLY.
(i.e., without -a or -p options) 
fsck exited with status code 4. 
The root filesystem on /dev/sda1 requires a manual fsck.

La commande indique que la partition /dev/sda1 (dans notre example) nécessite de lancer la commande fsck qui se chargera de vérifier et réparer les fichiers systèmes :

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash)
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs) fsck /dev/sda1

fsck from util-linux 2.27.1
e2fsck 1.42.13 (17-May-2015)
/dev/sda1 contains a file system with errors, check forced.

Répondez (y) à toutes les questions. Une fois la commande terminée, redémarrer le système :

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash)
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs) reboot

La distribution Linux devrait alors redémarrer correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *