Résoudre les problèmes de pixels morts sur les APN Canon EOS

Les appareils photos réflex Canon EOS avec capteurs de types APS-C disposent d’un écran pour effectuer divers réglages, visualiser ses photos/vidéos mais également pour déclencher en mode « live view », c’est à dire en utilisant l’écran plutôt que le viseur optique. Si en utilisant ce mode de déclenchement vous apercevez un point sur l’écran de couleur rouge ou verte, c’est que le capteur affiche un pixel mort ou défectueux.

Avant de courir chez votre revendeur ou de supplier Canon de changer votre boitier, je vous invite à tester la manipulation suivante :

  1. Mettre sous tension le boitier et sélectionnez le mode manuel « M » à l’aide de la roue
  2. Appuyez sur la touche « MENU »
  3. Rendez-vous dans un onglet de paramétrage dans lequel se trouve un menu « Nettoyage du capteur »
  4. Rendez-vous dans ce menu et sélectionnez l’option « Nettoyage manuel »

Le capteur va alors se mettre en position ouverte pour que vous puissiez éventuellement y accéder. Laissez le capteur en position ouverte pendant une petite minute puis éteignez le boitier. Vous pouvez ensuite le rallumer en constater si le problème est toujours présent ou non. Cette manipulation fonctionne pour l’ensemble des boitiers Canon :

  • Canon EOS 100D
  • Canon EOS 400D / Digital Rebel XTi
  • Canon EOS 450D
  • Canon EOS 500D
  • Canon EOS 550D
  • Canon EOS 600D
  • Canon EOS 650D
  • Canon EOS 700D / T5i
  • Canon EOS 1000D
  • Canon EOS 1100D
  • Canon EOS 1200D
  • Canon EOS 40D
  • Canon EOS 50D
  • Canon EOS 60D
  • Canon EOS 70D
  • Canon EOS 7D, 7D Mark II
  • Canon EOS 5D, 5D Mark II, 5D Mark III
  • Canon EOS 6D
  • Canon EOS-M

A noter qu’il semble qu’une manipulation similaire existe également pour les boitiers Nikon.

11 commentaires sur « Résoudre les problèmes de pixels morts sur les APN Canon EOS »

  • Merci beaucoup pour l’astuce, qui à fonctionné pour mon appareil !
    Reste à voir si le point ne risque pas de revenir quand même, à plus ou moins long terme…

    • Salut merci beaucoup pour cette astuce!! J’ai reçu mon appareil aujourd’hui et j’ai commencé à faire de l’anxiété dès que j’ai vu ce petit point mais il n’y a plus rien maintenant ! :))

  • Super astuce qui a extrêmement bien fonctionné sur mon Canon ios 1200D. J’avais un pixel noir qui apparaissait sur mes photos. C’était une poussière. Il s’est enlevé directement après cette astuce. Merci

  • Merci beaucoup, novice en la matière, j’ai déprimé quelques minutes avant de tomber sur ton astuce. Le problème est réglé, j’espère qu’il le sera de manière durable.

    Merci encore

  • Merci beaucoup pour la démarche à suivre.
    J’ai testé sur mon boîtier 60D.
    Un pixel chaud avait fait son apparition couleur rouge toujours au même endroit.
    J’en avais conclu que c’était un pixel mort ?
    Après le nettoyage manuel tout est rentré dans l’ordre.
    Conclusion fonctionne très bien sur un Canon EOS 60D.

  • J’ai tout essayé, mais mon pixel chaud (rouge) est toujours là sur mon Canon 7 D Mark II.
    Canon dit qu’une réparation logicielle peut être conduite dans un atelier agréé (Vilma) mais que le résultat n’est pas garanti du tout.

  • Je reviens sur ce post pour préciser ceci :
    J’ai découvert il y a une semaine 6 pixels chauds ou morts du jour au lendemain a près avoir fait un peu de vidéo dans un mariage. Cette vidéo remonte à 1 mois.
    Immédiatement après cet usage j’ai fait quelques portraits de famille. Après quelques coups de roulette d’agrandissement, ces pixels rouges ou noirs se voyaient comme le nez au milieu de la figure.
    J’ai tenté les manœuvres de remapping, mais « fume Léon ! »
    Ce matin 8.9.17 en regardant à nouveau ce désastre, j’en découvre deux de plus, bien écarlates.
    J’ai alors appelé Vilma Paris** (les autres étant en liquidation judiciaire ou aux abonnés absents) qui dit ceci.
    1 – La vidéo fait chauffer les capteurs. Ce n’est pas bon d’en faire sauf à avoir le boitier spécial vidéo.
    2 – Oui on peut réparer : on fait un mapping en atelier. Coût 160 €.
    3 – Si ce n’est pas concluant, on change le capteur. Coût : entre 300 et 400 €.
    La fiabilité entre le 1 et le 2 semble favorable au 2…
    Donc, si votre boitier est une entrée de gamme la solution 1 est à tenter.
    Si c’est un avion de chasse, allez-y !
    Conclusions :
    1 – Vous voulez faire de la vidéo d’amusement ? Faites-la avec un APN compact à 150 €. C’est valable.
    2 – Prenez conscience que le destin d’un APN fût-il Pro c’est promesse de la benne à ordures en peu de temps.
    3 – Les instruments de loisir ne se rentabilisent jamais.

    ** C’est Vilma à Paris qui est le mieux placé. Vilma Verdun-sur-Garonne est liquidé, et Vilma Marseille et Lyon sont aux abonnés absents. Reste Paris et quelques autres indépendants que j’appelle marchands de soupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *